Managing Director d’Accor Suisse

Philippe Alanou

Managing Director d’Accor Suisse, Philippe Alanou réunit les qualités d’un profil atypique dans le monde de l’hôtellerie : expertise en contrôle de gestion et finances, direction opérationnelle et stratégique, et management de projets. A l’image de la bernache, l’emblème du groupe Accor, il vit en perpétuel mouvement entre l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse …

BE : votre parcours jusqu’à votre fonction aujourd’hui

Philippe Alanou aurait pu suivre l’itinéraire classique d’un auditeur commissaire aux comptes au sein du Groupe Mazars appelé, à Paris puis à l’international, à auditer, convaincre et mettre des plans d’actions en place, au sein d’entreprises de l’industrie lourde. C’était sans compter sur un premier coup du destin, qui – par la voix de son responsable de missions – l’incita à passer les entretiens au poste d’auditeur corporate pour le groupe Accor.

22 ans plus tard, il peut se targuer d’avoir su conduire un parcours qui l’a mené de la finance, au management de business unit (i.e. pays) et à la gestion de projet. Directement après un poste corporate et de directeur administratif et financier aux Pays-Bas pour le groupe, il se lance dans un parcours opérationnel en Allemagne.
La direction du groupe Accor lui confie ensuite la refonte complète de la marque ibis (sous l’appellation « ibis Mega Brand ») et la coordination mondiale de la déclinaison de la Famille ibis dans 56 pays (1600 hôtels).
La condition qu’il fixe, à l’acceptation de ce défi, est d’être Directeur Général Pays, une fois ce projet mené à bien.
Bénéficiant de toute la confiance du Comité Exécutif, Philippe Alanou rejoint d’abord l’Autriche puis les terres du Nord. Il devient Senior Vice President Operation d’une zone allant de l’Allemagne, à l’Autriche et aux pays de l’Est, de la Hongrie à la Roumanie.

Se formant sans cesse aux méthodes de leadership et de motivation, ainsi qu’aux techniques de vente liées aux différences culturelles locales, Philippe Alanou croit au potentiel de chacun.e bien plus qu’au concept de carrière.
S’appuyant sur la dynamique comme principe de vie – « ce qui m’anime, c’est le mouvement » – il réunit deux cadences complémentaires au sein de ses équipes : « les coureurs de fond », qui obtiennent des résultats sur la durée et « les sprinters », aux résultats plus rapides.

• INSPIRE : ceux qui vous ont inspiré, ce qui vous passionne

Travailleur acharné, Philippe Alanou doit son équilibre personnel aux sports – ski et vélo – qu’il peut pratiquer plus intensivement encore en montagnes Suisses. L’heure est à l’entraînement pour la course de vélo organisé par le groupe Accor, qui correspond à une étape du Tour de France !
Au-delà de cette passion du vélo qu’il partage avec l’un des co-fondateurs du groupe Accor, Paul Dubrule (quand Gérard Pélisson leur préfère le golf !), Philippe Alanou en loue leur vision, leur charisme, leurs valeurs humaines et leur confiance.
Il convient aisément que « c’est dans les moments difficiles qu’on voit les grands managers » et que c’est grâce à des grands dirigeants du groupe qu’il a eu l’opportunité d’accomplir autant de projets, couronnés de réussite, alors qu’il ne s’en sentait pas nécessairement capable.

Celui pour qui l’intelligence collective n’est pas un vain mot aspire à faire adhérer ses équipes à la vision et aux opérations stratégiques du groupe.
Face aux changements de périmètre, il sait comment dénouer les blocages éventuels et remporter la décision collégiale, à l’instar de la mise en place du nouveau programme « Heartist » qui revoit radicalement l’accueil des collaborateurs.trices du desk.

• GENERATE : votre fonction aujourd’hui

Disposant d’un portefeuille de 38 marques, allant du luxe (Raffles, Fairmont, Sofitel, Pullman, Swissôtel, Mövenpick…) à l’économique (ibis, ibis Styles, ibis Budget …) en passant par le milieu de gamme (Novotel, Mercure …) et le lifestyle (25 Hours, Mamashelter, Jo&Joe), le groupe Accor possède mais aussi gère et franchise des hôtels dont il n’est pas propriétaire.
Première chaîne hôtelière en Suisse, Philippe Alanou a accompli le tour de force d’intégrer 15 hôtels de plus à l’offre d’hôtellerie du groupe et ce, en seulement 4 ans.
Il sait que face à la concurrence des nouveaux entrants que sont les Online Travel Agency », i.e. les agences de voyages en ligne (Booking, Hotels.com, Expedia, etc.), le parcours client se doit d’être unique.
2019 a vu le lancement d’un nouveau programme de fidélité « ALL » pour « Accor Live Limitless », assorti d’un nouveau logo et d’une nouvelle signature. L’offre d’Accor se décline désormais sur le modèle « d’hospitalité augmentée », en intégrant – via une application unique – tous les services périphériques (services de conciergerie, de location de voitures etc.) et ce, bien au-delà du séjour hôtelier.

  • CARTE ID “MOITIE-MOITIE” : 

– votre année & lieu de naissance : 1967 dans le Finistère, en Bretagne
– votre premier travail : dans le cadre du VSNE, à Dublin, au ministère de l’Économie et des Finances de l’ambassade de France.

– votre fonction aujourd’hui : Managing Director d’Accor Suisse – Senior Vice-President Operations d’Accor pour l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse (DACH)

– vos passions : je suis « addict » aux sports (ski, vélo …). La Suisse et ses montages sont le territoire rêvé pour ma pratique du ski et du vélo. Je vais d’ailleurs participer à la course de vélo organisé tous les deux ans par le groupe Accor sur l’initiative de Paul Dubrule, co-fondateur du groupe Accor et fervent amateur de vélo. C’est une course de vélo digne d’une étape du Tour de France !

– votre devise (sans s’aider de Google !) : je me lève en étant en perpétuelle remise en question, pour aller « from good to best », à la manière de la bernache, l’emblème du groupe, symbole du mouvement perpétuel et d’unité.

– quel objet avez-vous toujours sur vous ? : mon téléphone.

– votre jardin secret (lieu de prédilection) en France ou en Suisse : Montreux sur la Riviera. Je m’y sens toute l’année comme en vacances.

– quel est le symbole (ou marque iconique) français … suisse ? : les hôtels du groupe Accor.

– la meilleure expression (suisse ou française) : « l’avenir m’intéresse, c’est là où je pense passer mes prochaines années » – Woody Allen

– question bonus : pouvez-vous me citer un col de montagne Suisse ? Français ? le col de la Furka

Portrait publié avec l’aimable autorisation de la CCI France-Suisse, publié sur leur site en juillet 2018.