+41 79 694 33 25 contact@hy-phen.ch

Portrait Thomas Büchi

Thomas Büchi – LE BATISSEUR

Bâtisseur, passionné, humaniste et généreux, Thomas Büchi a fait sienne la devise de Churchill : « agissons comme si il était impossible d’échouer ».Poussé par son père à faire l’école d’officier à 22 ans, il se révèle en leader positif ; aujourd’hui président de Charpente Concept, la société fête ses 25 ans et regroupe 4 bureaux d’ingénieurs et de designers du bois, présents en France et en Suisse, actifs en Europe francophone.

Admiratif des chefs d’œuvre des Compagnons, il obtient ses deux CFC, menuisier et charpentier et devient Maître-charpentier, en validant ainsi son expérience du terrain par la formation gymnasiale. S’extrayant de sa condition ouvrière, forcé de se battre car « rien de ce qu’il n’a obtenu ne s’obtient facilement », il rend ses lettres de noblesse au parent pauvre qu’est le bois, en inventant le métier d’ingénieur bois à Genève. 

L’homme est à la recherche de l’équilibre, du cœur, du corps et de l’esprit. D’alignement, d’équilibre, il en est question : le Palais de l’équilibre, le Sablier du Millenium, la « Broken Chair » de la place des Nations, le Refuge du Goûter au Mont-Blanc perché à 3’850 m. d’altitude … pour ne citer que quelques unes des incroyables réalisations que ses équipes et lui-même ont fait naître.

Néanmoins, ne croyez pas que la médiatisation « naturelle » de ces chantiers lui ait assuré le succès et la notoriété synonymes de roue de la fortune. Bien au contraire. De la conclusion de ces chantiers s’en est suivi des périodes de vaches maigres. Car pour le quidam, qui dit projets exceptionnels entend projets « pharaoniques » donc coûts, ressources et énergie pharaoniques ! Il lui a fallu démontrer que si son expertise pouvait se mettre au service des paris les plus fous, elle pouvait aussi bénéficier aux projets du quotidien.

Ardent défenseur des libertés individuelles, l’homme est politique. De ses années passées dans l’arène politique, il garde une vision territoriale, politique et économique de l’axe Franco-Valdo-Genevois et serait prêt à militer âprement pour la création d’un parlement transfrontalier.

Humaniste, il est dans le partage et la transmission. Convaincu que « les bons projets se font dans le partage », il applique ce principe aux bénéfices – auprès de ses collaborateurs – qui pour certains, fêtent leur jubilaires de 15 à 20 ans dans la société.

Dans la transmission, résolument. Fan des Rolling Stones, il accomplit son rêve à travers son fils – Alex – qui perpétue la passion du bois au sein du bureau d’études. Bien plus. Il a pour ambition de monter tous les 4 ans « les Olympiades du Trait », afin de donner une chance aux apprentis de montrer leurs talents ! A bon entendeur …

Quelle est votre occupation préférée ? La méditation

Quel est votre plus grand regret ? Ne pas arriver à être dans l’instant présent

Votre moment le plus heureux ? Le 4 novembre 2008 au sommet du Kilimandjaro

Votre plus grande peur ? Quitter ce monde en pleine Conscience

L’évènement qui a changé votre vie ? La rencontre avec les chefs d’œuvre des Compagnons

A quel personnage historique pourriez-vous vous identifier ? Pythagore

Votre héros de fiction ? Gandalf (Le Seigneur des Anneaux – J.R. R. Tolkien)

Et dans la vie réelle ? Churchill

Quelle est votre plus grande réussite ? Mes enfants

Quel talent aimeriez-vous avoir ?Musicien comme mon fils (Jetlakes, son groupe de rock)

Quelle est votre principale qualité ? L’ouverture et la curiosité.

Votre principal défaut ? La précipitation qui conduit à l’impatience

Le trait de caractère que vous détestez chez les autres ? L’âpreté au gain