+41 79 694 33 25 contact@hy-phen.ch

Portrait Jean-Luc Favre – PATRON DES PATRONS GENEVOIS

Portrait Jean-Luc Favre – PATRON DES PATRONS GENEVOIS

Portrait Jean-Luc Favre

Patron des patrons genevois, Jean-Luc Favre conjugue son destin avec celui d’ABB Sécheron SA depuis 24 ans. A la tête de l’entreprise depuis 2001, son parcours est un « acte de foi » car en 1999, nul ne donnait cher de l’un des fleurons de l’industrie genevoise. 

Fidélité et détermination. Il a 35 ans à peine quand il accomplit un véritable tour de force avec l’équipe de management : remettre sur rail un secteur voué à disparaître ! Animé du feu sacré, il restructure 7 fois en 7 ans et conduit l’entreprise à vivre trois étapes majeures de son développement : le déclin (de 1992 à 2001), la renaissance (de 2001 à 2011) et le renouveau (de 2011 à demain).

Sa force ? Son sentiment d’appartenance à l’entreprise et son engagement Un lien de quasi-filiation unit Jean-Luc Favre à ABB Sécheron. Actuel leader mondial des transformateurs de traction, ABB Sécheron compte aujourd’hui, 400 collaborateurs. Entreprise qu’il incarne, qu’il s’approprie comme si elle était sienne, dont il n’a pas hérité mais qu’il veut transmettre. Incarner. Le verbe prend tout son sens chez celui qui peut aujourd’hui se targuer d’être responsable de toutes les activités ferroviaires et bus électriques du groupe ABB, secteur qui pèse 1,5 milliards de dollars de CA, avec un taux annuel de croissance de 20 % ces 10 dernières années dans un marché en croissance annuelle de 3 à 4%.

Des responsabilités mises au service du mouvement. Parlez-lui en acronymes et il vous répondra : YuMi (robot offert par ABB à l’EPFL et aux HES-SO), TOSA (projet de mobilité durable mené les SIG, les TPG, l’OPI et ABB Sécheron pour une ligne de bus 100 % électrique), GLCT, Groupement Local de Coopération Transfrontalière, UAPG, en tant que président de l’Union des Associations Patronales Genevoises, et enfin IPE – Inspection Paritaire des Entreprises – dont la mise en oeuvre a été adoptée en projet de loi à l’unanimité, par le Grand Conseil. Autant de sigles que d’actions concrètes pour des résultats qui paient.

Homme de convictions et visionnaire. Infatigable défenseur du Grand Genève, sa vision repose sur une « unique » équation mathématique : Métropole à taille humaine + Richesse humaine + Monde académique + Economie diversifiée et performante + Ouverture sur la planète. Unique. Aucun autre territoire ne rassemble autant d’atouts, surtout quand il se double – du côté genevois – d’un partenariat social apaisé et d’un système politique décentralisé.

« Le capitalisme est à transformer, vive le mode collaboratif ! ». Passionné par les évolutions technologiques en cours, de l’intelligence artificielle au projet « Human Brain », Jean-Luc Favre plaide pour un rééquilibrage de la richesse économique en plaçant l’Humain au centre : vivre mieux, ensemble, pour une nouvelle société. Théoricien et surtout praticien, il sait que « pour bien manager, il faut aimer les gens ». Profondément humaniste, il affirme haut et fort, à la manière de Saint Ex, qu’« on ne voit bien qu’avec le cœur ». 

A 10 ans, vous étiez comment ? Joueur.

Si vous étiez un souvenir d’enfance, vous seriez ? Le jour de Noël où j’ai reçu mon premier équipement complet de foot.

Si vous étiez une heure de la journée, vous seriez ? 6 heures du matin

Si vous étiez un super pouvoir, vous seriez lequel ? La fraternité 

Si vous étiez une faute d’orthographe, vous seriez ? Le pluriel

Si vous étiez un service, vous seriez ? Les urgences

Si vous étiez une rubrique, vous seriez ? La rubrique des naissances

Si vous étiez une photo, vous seriez ? La terre vue du ciel, façon des « racines et des ailes »

 

Compétences

Posté le

26 décembre 2016