+41 79 694 33 25 contact@hy-phen.ch

Le discret facilitateur d'affaires

Romain DURIEZ

 

Normand d’origine, Romain Duriez est d’un naturel discret ; il préfère mettre les compétences de son équipe en avant plutôt que les siennes. A la tête de la CCI France-Suisse, depuis 10 ans, il est néanmoins responsable de sa croissance, tout comme celui du développement de ses membres.

 

Lire le portrait de Romain Duriez

Fort de son double diplôme franco-allemand en commerce international, Romain Duriez se définit comme VRP : de la France en Suisse mais aussi de la Suisse dans l’hexagone. Loin des clichés clivants, il incarne la fiabilité suisse et le dynamisme français.

Celui qui œuvre à la CCI France-Suisse depuis son stage de fin d’études, en est désormais le directeur, depuis 2008. Il n’aura été infidèle à celle qu’il nomme affectueusement la « vieille dame » de 123 ans, que durant 3 ans.

Fidèle en amitié, droit en affaires, il possède tous les attributs du parfait équilibriste franco-suisse. A travers sa connaissance aiguisée des acteurs, des marchés, des forces économiques et politiques en présence, il crée les connexions et facilite le développement des affaires de ses membres. Engagé et disponible, il continue d’exercer ses missions de directeur « version chef de projets », en s’appuyant sur une équipe compétente de 15 collaborateurs et en bénéficiant de la confiance de son président Alain Barbey et du Conseil d’Administration.

            Développer les affaires franco-suisse

Basée à Genève, la CCI France Suisse est régie selon le droit Suisse, en association à but non lucratif reconnue d’utilité publique. A ce titre, elle ne bénéficie pas d’aides de l’Etat Français et se doit de s’auto-financer. Son modèle économique est donc « simple » : favoriser l’implantation en Suisse, apporter de la valeur en prestation de services et développer les réseaux d’affaires. Grâce à la CCI, Décathlon a ainsi pu s’implanter en Suisse et développer son offre e-commerce, selon les spécificités de la Confédération.

            Son ADN : apporter de la valeur

Orientée services à 70% et dédiée au développement du réseau de ses 600 membres à 30%, la CCI se fixe comme priorités, à horizon 2018-2019, l’ouverture accrue de son offre « e-commerce », l’appui à l’accès des marchés publics et la structuration d’une offre études de marché. En 2018, Romain Duriez compte ainsi multiplier sa présence terrain à travers des forums, des opérations collectives sectorielles et des délégations économiques, sur le thème de « l’industrie 4.0 », auprès de l’hôtellerie de luxe ou des acteurs du rail …